Quels sont les différents types de puits?

Le puits de surface

Le puits de surface est approvisionné par l’eau provenant de la pluie, de la fonte des neiges, d’un lac ou d’une montagne. L’eau venant de ces endroits va saturer la nappe phréatique où se trouve le puits de surface, et c’est ainsi que la nappe phréatique alimentera le puits par le fond. Visuellement, un puits de surface a une circonférence d’environ 30 pouces de diamètre et est doté d’un couvercle en béton.

Étant exposés à l’air libre, ainsi qu’aux eaux s’écoulant à travers la première couche terrestre, ces puits sont plus sujets à contenir de l’eau qui changera avec les saisons et les intempéries majeures. L’eau sera plus directement affectée par les bactéries, le fer, le manganèse, les fers organiques, les tannins, la turbidité ainsi que les pluies acides puisqu’elle n’aura pas eu beaucoup de temps dans le sol pour se neutraliser.

Bref, un puits de surface vous fournira une eau souvent instable et changeante avec les saisons. La fonte des neiges au printemps ou la tombée des feuilles à l’automne peuvent produire une eau parfois non salubre.

Il faut prévoir un espace à l’intérieur de la maison, plus souvent au sous-sol, pour installer la pompe du puits de surface. Une pompe d’au minimum 1/2 force est requise, mais nous recommandons d’installer une pompe de 3/4 de force pour toutes les maisons. Une pompe plus puissante permet un meilleur débit, une meilleure pression d’eau et une meilleure force pour effectuer un nettoyage de tous les types de systèmes de traitement d’eau.

Les pompes installées à l’intérieur de la maison sont malheureusement bruyantes. Heureusement, il est possible d’installer une pompe submersible dans un puits de surface (1/2 force suffit normalement). En plus de ne pas faire de bruit, cette alternative vous fournira un meilleur débit, une pression supérieure et une force de nettoyage avantageuse. Si l’eau a besoin d’être traitée, les options sont plus vastes et souvent bien moins coûteuses si votre puits est équipé d’une pompe submersible.

Règle de base : si vous pouvez éviter un puits de surface, c’est préférable!

Le puits artésien ou puits profond

Visuellement, le puits artésien est simplement un trou de 8″ de diamètre qui descend à 100 pieds ou plus dans le sol. Le puits artésien dépasse la nappe phréatique du puits de surface, traverse la couche de roche imperméable et atteint les veines d’eau profondes.

L’eau provenant d’un puits artésien a autant de chance qu’un puits de surface d’avoir recours à un système de traitement d’eau, mais a plus tendance à être d’une qualité stable durant toutes les saisons. Ceci se traduit par un système de traitement d’eau moins coûteux, car les problèmes et les variations extrêmes sont moins présents étant donné la profondeur du puits.

Dans certains cas où la qualité de l’eau provenant d’un puits artésien est très problématique, celle-ci pourrait être améliorée en faisant sceller le puits par des professionnels. Parfois, un puits profond peut recevoir des eaux provenant de la nappe phréatique en surface à cause de fissures. En descendant et en scellant un tuyau de moindre diamètre plus bas que les fissures, ceci empêchera l’eau de surface de s’y intégrer et corrigera et/ou diminuera grandement le besoin d’un système de traitement d’eau.

Normalement, si un puits artésien produit une qualité d’eau problématique (couleur jaunâtre et résidus), un simple test peut vous indiquer s’il est avantageux de faire sceller votre puits. Faites couler l’eau longtemps et notez si visuellement elle s’améliore. Si c’est le cas, le scellage pourrait être profitable. De plus, si le puits est continuellement affecté par le sable ou la glaise visible par des dépôts sableux dans votre eau, le scellage sera le seul recours.

Utilisez une pompe submersible de 1/2 force jusqu’à 150 pieds de profondeur, et de 3/4 force à plus de 150 pieds. Si possible, l’installation d’une pompe submersible de 3/4 force est préférable en tout temps pour obtenir plus de pression pour toute la maison et une meilleure performance pour nettoyer un système de traitement d’eau.

Call Now Button
Share This